Analyse des prods de l’album QALF de Damso

Salut à tous!

Aujourd’hui je vous propose un contenu un peu différent. Deux beatmakers de talent présent sur mon Discord (rejoins-nous ici !) se sont chargé d’analyser en détails les prods de l’album QALF de Damso!

Vidéo et article réalisé par
Nitmo (Beatmaker et développeur du VST Pendora à découvrir ici) 👉 Instagram @nitmomusic
Fanste (Beatmaker et critique de projet) 👉
Instagram @fanste_music

Retranscription de la vidéo

Vendredi 18 septembre 2020, Damso a sorti son nouvel album Q.A.L.F. Après des années d’attente, Damso revient avec un album très différent. Que ce soit au niveau des prods, des flows ou des textes, on remarque une nette évolution dans la vie et les choix artistiques de Damso. 

Cet album est assez personnel et introspectif, les paroles nous montrent que Damso a beaucoup changé depuis Lithopédion, que ce soit au niveau de sa famille, de ses relations ou de la gestion de son succès.

Dans cet article, Nitmo et Fanste vont analyser les Prods et directions artistiques prises sur le projet et donner leurs avis.

Détail des Prods une par une :

MEVTR : Le son commence par une longue intro de 50 secondes, on y distingue un piano mais surtout de nombreuses percussions africaines et asiatiques enregistrés ainsi qu’un sample de voix pakistanaise. On peut expliquer ce choix d’ouverture de l’album par le fait que Damso veuille montrer des éléments musicaux de plusieurs continents. C’est d’ailleurs cohérent car il a sorti son album depuis Kinshasa, pour mettre en valeur l’Afrique. La prod change ensuite pour une prod trap assez joyeuse composée de drums traps/808, d’une mélodie ressemblant à des instruments à vent (sample ? ), ainsi que d’un synthé sur le refrain.

Life Life : Cette Prod est une prod trap composée d’un piano et des synthés en fond, les drums sont trap et n’innovent pas. Au niveau des Basses on a une 808 et une basse Synthé pour les Pré-refrains. Cette prod est peu chargée et laisse bien Damso rapper.

Deux toiles de mer : Ce morceau est composé de deux prods assez intéressantes. La première comporte des accords de synthés. Elle ne comporte pas de Drums, c’est cohérent car Damso se livre sur la prod, et mettre des drums aurait cassé cette ambiance d’introspection.

Le changement de prod s’effectue par un appel téléphonique. Le fils de Damso l’appelle et laisse un message. Le fait que la transition s’effectue sur un message téléphonique auquel Damso ne répond pas est cohérent avec le morceau, car Damso parle de sa relation avec son fils et du fait qu’il ait peu de temps pour lui. Si on tend l’oreille, on peut entendre des pleurs, sûrement de Damso car son fils lui manque.

La deuxième prod est aussi une prod a forte émotion. L’instrument principal est un piano avec une importante réverb, il y a aussi quelques synthés en fond sur certaines parties, cette prod contient des Drums. On peut aussi noter une sorte de violon sur certaines parties de la prod pour ajouter de l’émotion. Damso continue de nous montrer sa nouvelle vie et nous montre ses changements.

Sentimental : La prod de ce morceau part dans une direction Dancehall. Mélodiquement, la prod se base sur des accords de synthés qui sont remplacés par du piano dans les Pré-refrains. Le rythme Reggae/Dancehall contient de nombreuses percussions ajoutant du groove. La basse du morceau est une basse synthé courte jouant en contretemps. Le morceau contient aussi une voix de femme qui colle bien avec le titre (Sentimental)

Interlude (TheVie Radio) : Damso a dit en interview que la prod a été créé avec une banque de mellotron hardware (synthé marchien réelle). La prod sonne “jingle de radio” et est donc cohérente avec le titre. Il y a également un présentateur radio qui introduit le son suivant.

Bruxelles Zoo ft Hamza : Ce morceau est composé d’une prod Drill très efficace. Mélodiquement la prod contient des accords de pads qui jouent successivement grave et aigu. Comme sur la plupart des prods drills, il y a des slides de 808 importants et hats drills. On peut remarquer beaucoup de cuts qui ajoutent du dynamisme (notamment sur le couplet de hamza. Un synthé additionnel vient s’ajouter sur l’outro

Cœur en miettes ft Lous and the yakuzas : Ce morceau contient une prod très intéressante basée sur un arpège de guitare acoustique ultra efficace. Le refrain est composé d’un Riff de guitare électrique et de Drums Acoustiques (notamment des Rolls de snare). On remarque un ajout de violons sur le couplet de Lous et de drums trap sur le 2nd couplet de Damso.

Le morceau et la prod montrent une forte influence pop/rock. C’est une prise de risque intéressante et réussie selon nous.

Pour l’argent : Ce morceau est composé d’une guitare électrique et des drums avec pas mal de percussions qui donnent un groove. Ce morceau contient une influence afro importante, ce qui est logique car Damso rappe en Lingala (congolais). La prod est assez minimaliste et laisse de la place à la voix de Damso.

BPM : Ce morceau est composé de deux mélodies jouées avec des synthés très efficaces. Les drums sont trap et la basse est une 808 assez courte. La prod est minimaliste et laisse de la place au chant.

Dja Roulé : Ce morceau Trap est composé d’une Prod très minimaliste. Il ne contient aucune mélodie sauf sur l’outro ou il y a une petite mélodie de synthés. La prod est basée sur les Basses, notamment la 808. Il y a aussi des synthés en fond mais qui jouent plus des transitions que des mélodies. Les Drums sont trap et assez classiques. On remarque une basse synthé additionnelle sur les pré refrains.

911 : La prod est inspirée des genres musicaux disco/synthwave, mais assez chill. Elle a été réalisée avec des vrais synthés hardware. (confirmé par Damso en interview). Les drums sonnent un peu synthwave mais sont assez chill. Ce morceau ajoute une diversité intéressante à l’album.

Fais ça bien ft fally Ipupa : Ce morceau s’inspire du ragga congolais. La Prod est basée sur une guitare et rythme ressemble à de la trap (on y remarque des rolls de hats 😉). Le mixage des drums donne aspect live (notamment grâce à une grosse reverb). Encore une fois la prod laisse une grosse place aux deux rappeurs/chanteurs.

Rose Marthe’s Love : Ce morceau est dédié à la mère de Damso. La mélodie principale est jouée par un pluck. On remarque un 2e pluck plus fort sur le refrain.Les Drums sont trap avec une basse 808.

La prod contribue au côté joyeux du morceau la ou les rappeurs ont tendance à faire des morceaux tristes (avec des pianos de dépression 😭) pour parler de leur famille. L’ambiance contraste aussi avec les paroles du morceau ou Damso parle de sa mère à l’hôpital)

Horizontal : C’est le Morceau bonus de la version physique réalisé en 2015. Review par Nitmo qui as acheté l’album mais qui veut pas faire tourner le son (#radin 😆). La prod est une prod trap assez basique avec des synthés et des drums/808.

Intro/Vie : Ce son publié sur sa chaîne YouTube pendant le confinement pour le décès de sa tante (il a surement sorti ce son car il s’appelle Vie et qu’il contient un sample de voix gospel au début) La prod est constituée d’un riff de guitarre très efficace (variations avec halftime). Les drums Trap ont un groove intéressant et la basse du morceau est une 808. Encore une fois la prod du morceau est simple mais très efficace.

Conclusion : L’album de Damso montre qu’il s’est épanoui musicalement et qu’il n’hésite pas à prendre des risques au niveau des ambiances, prods, flows et thèmes abordés. On y retrouve différentes couleurs musicales dans des morceaux inspirés de plusieurs genres comme l’afro, drill, trap, pop/rock, dancehall ou encore disco/années 80.

Beaucoup de prods contiennent une mélo principale donnant la direction artistique, la mélodie est souvent alimentée par des synthés additionnels. Les Drums sont souvent inspirés de la trap. (Il ne faut pas non plus faire une généralité de cette formule). Les prods sont souvent simples mais très efficaces.

Note : La plupart des prods ont été réalisées en studio et contiennent entre 4 et 8 beatmakers par prod, on peut retrouver les crédits sur la page genius de l’album.

Avis global de Nitmo : J’ai beaucoup aimé l’album, je le trouve varié musicalement. Pour moi, cet album est une œuvre complète et destinée à durer dans le temps la ou beaucoup d’albums de rap récents sont destinés à une consommation rapide et sont vite oubliables.

Morceaux préférés : Deux toiles de mer, Bxl zoo, Coeur en miettes, Intro

Pire morceau : Sentimental

Avis global de Fanste : L’album est instrumentalement varié, on a pas de prods qui se ressemblent, c’est du très haut niveau. Passons du côté de Damso : les thèmes abordés sont plus matures en général, et laissent beaucoup plus de place aux sentiments que juste à du simple egotrip. Les thèmes sont très similaires, l’amour pour son fils, pour sa mère, le racisme et les relations compliquées avec les femmes, ça tourne en rond et ça manque de thèmes plus osés comme il pouvait faire sur « Julien » ou même « Amnésie ». Au niveau de l’écriture, c’est décevant, je trouve Hamza (moyen kickeur) meilleur que Damso sur le featuring, dès lors on sait qu’il est moins bon. Les paroles deviennent plus courtes, les flows sont assez basique et les placements sont très prévisibles. Bref niveau technique c’est une déception. Il n’y a pas de vrai fil conducteur et les titres ne s’enchaînent pas si bien. Par contre la sensibilité artistique sur cet album me fait du bien, à l’heure où le rap consiste à dire que tu as de l’argent et que tu as des kilos dans ta sacoche, avoir un poids lourd du rap qui libère ses sentiments c’est magnifique.

Morceau préférés : Deux toiles de mer, Sentimental, BXL ZOO

Pire morceau : D’ja Roulé

Retrouvez l’avis complet sur le Instagram de Fanste @fanste_music.

Discord

guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nitmo
Nitmo
4 jours il y a

🔥🔥🔥