Vieu maitre dépassé VS Bricoleur moderne

vieu maitre

« Si j’avais su que c’était aussi simple, j’aurais appris plus tôt ! » (Ma mère découvrant Youtube)

Vous savez, durant mon petit parcours de musicien moderne comme j’aime a le dire, il m’est arrivé très souvent de faire face a un curieux constat. Pour caricaturer grossièrement, sur cette planète, il existe deux catégories de gens. Les vieux, qui ont fait du solfège pendant des années, et qui sont passé maîtres dans l’art de manier un instrument réel (Piano, violon, guitare etc.). Et les jeunes apprentis bricoleurs, qui ne connaissent rien en solfège et n’ont jamais touché un « vrai instrument », mais qui utilisent leur logiciels musicaux (daw) a merveille.

Quand l’une des deux catégories fait l’effort de compenser ses lacunes, que ce soit en apprenant a utiliser les DAW pour les premiers, ou en s’initiant a la théorie musicale ou a la pratique d’un instrument pour les seconds, les résultats qu’elles obtiennent sont tout simplement splendide.

Et contrairement a ce que l’on pourrait penser, apprendre a utiliser un daw informatique ou se mettre au solfège n’est pas spécialement une mission impossible. Loin de la!

Je t’encourage donc, toi qui lis ces lignes a l’instant, a déterminer quels sont tes lacunes pour les combler.

Un musicien moderne, doit avoir aussi bien des bases en solfège qu’en utilisation de logiciels de créations musicales, avec en bonus la pratique d’un vrai instrument. Ce dernier point est tout aussi important car il permet de se rapprocher de quelques choses de réalistes, même quand on créer de la musique avec un ordinateur.

Quelqu’un qui connait a la fois la théorie musicale et l’outils informatique, peut littéralement concrétiser la moindre de ses idées. C’est exactement comme avoir un petit orchestre personnel a domicile.

Je sais que les plus jeunes qui liront cet article, ceux qui manient déjà a merveille leur daws, et qui en sortent déjà de bon résultat sans rien connaitre du solfège, remettront en cause l’intérêt de devoir l’apprendre. Et pourtant il est évident que si vous faites l’effort d’apprendre les bases de la théories musicales, votre travail n’en sera que plus élaboré. Il n’y a pas le moindre doute la dessus.

Si cela peut vous rassurez, je pense qu’une bonne semaine, a raison d’une heure par jour environ, permet déjà a quelqu’un qui ignore tout du solfège, de bien s’y retrouver. Ca n’est donc pas un effort titanesque a fournir.

L’apprentissage de l’utilisation d’un daw, par contre, peut mettre beaucoup plus de temps car il existe des centaines de fonctionnalités, cependant c’est nettement plus amusant et plaisant que d’apprendre de la théorie pure.

Très important :

Si vous avez été capable d’apprendre le solfège ainsi qu’a jouer d’un instrument, apprendre a utiliser un daw informatique sera simple pour vous. D’autant plus qu’ils sont maintenant rendu très facile a utiliser. Pareillement, si vous maîtriser parfaitement l’usage d’un daw, apprendre quelques notions de solfège devrait être largement a votre portée.

Nous vivons dans une époque ou il n’a jamais été aussi simple de faire de la musique. En effet, n’importe qui ou presque peut aujourd’hui avoir la possibilité de se transformer en véritable chef d’orchestre des temps modernes, avec simplement un ordinateur. Et étrangement, plus le coté technique est simplifié, moins on a envie de passer du temps a apprendre comment cela fonctionne.

Ne vous laissez pas prendre a ce piège!

😉

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Vieu maitre dépassé VS Bricoleur moderne"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Shinamo
Invité
Je suis d’accord ! Je fais de la guitare un peu, et outre mon petit contrôleur USB pour FL, j’ai une Workstation (M-50 de Korg) où je peux apprendre à jouer quelques morceaux en visionnant des tutos sur Youtube… Donc effectivement dans un cas comme dans l’autre, il faut connaître et reconnaître les accords, les gammes, lire une tablature, distinguer une rythmique, faire des arpèges, ou encore déterminer temps et mesures et longueur d’une note, etc…donc effectivement avoir un minimum de base de solfège, pour ressentir et donc apprécier davantage l’idée de jouer voir composer quelque chose, à mon sens… Read more »