Sans ces deux qualités, tu n’arriveras à RIEN

Lorsqu’on souhaite commencer à faire de la musique, on a souvent plein de question qui se bouscule dans notre tête. Quel logiciels installer ? Comment créer une mélodie ? Comment télécharger des kits ? Comment publier ma musique, etc.

Pour la plupart de ces questions, la réponse se trouvera en quelques secondes de recherche sur le net… Mais pour d’autres, cela peut être plus compliqué. Compliqué au point de ne pas trouver de réponse. Compliqué au point d’envisager d’abandonner.

Si j’avais un petit conseil a vous donner, c’est d’intégrer le fait qu’il vous faudra parfois contourner les obstacles ou les mettre en suspend.

Il arrive parfois qu’on ne puisse pas résoudre un problème dans la minute. Je sais qu’a l’heure du tout internet, nous avons pris l’habitude de résoudre tout immédiatement; malgré tout face à certains problème, cela sera impossible.

J’aimerais vous donner un exemple concret.

Il arrive de plus en plus que des débutants me contactent pour m’expliquer qu’ils trouvent que leur production ne sont pas terrible. Ils cherchent des solutions pour faire évoluer leur musique selon leur attentes, mais ne les trouvent pas.

Et il m’arrive parfois de constater quelques choses d’assez particulier… Par exemple des beatmakers débutants qui veulent produire de la trap ou de la drill, mais qui de leur propres aveux… n’en écoutent pas.

Comment être éfficace dans un genre musicale qu’on écoute pas ? Pourquoi vouloir se lancer dans une direction si au fond, on a jamais été intéressé par cela?

Pour suivre la tendance?

Ce type de problème ne trouvera pas de solution rapide. Si ce n’est de recommandé au beatmakers de commencer par écouter les projets pilier du genre qu’il souhaite produire, afin qu’il intègre et assimile, puis se réapproprie au mieux les codes.

Il m’arrive de discuter avec des jeunes beatmakers qui semblent confondent la création musicale et le gaming. Pour certains d’entre eux, ils ont l’impression qu’il suffit de regarder une dizaines de tutoriel sur youtube pour maitriser complètement la discipline.

Ce syndrome est bien connu. Visiblement, lorsque l’on découvre une nouvelle discipline, on a vite fait de penser qu’on a tout compris a celle ci à l’orée de nos quelques premières découvertes.

Il n’en est rien, et en réalité plus on va creuser plus on va s’apercevoir que la discipline regorge de milliers de subtilités, pour finalement admettre que c’est tout un art et qu’il faudra du temps.

Jeunes compositeurs, ne soyez pas trop impatient. Ecoutez, analysez, reproduisez, comprenez, assimilez.

La musique n’est ni un jeux vidéos, ni une discipline dont on peut faire le tour en visionnant quelques tutoriels.

C’est une amante exigeante, face a laquelle nous sommes tous inégaux.

Certains ont baigné dans un milieu musicale dés l’enfance, d’autres non. Certains ont eu la chance de pratiquer un instrument, d’autres manient exclusivement la souris.

Bref, le maitre mot, la patience et la détermination.

Bonne compo a tous !

PS : Si vous êtes un total débutant, j’ai préparé une vidéo d’une heure pour vous expliquer les bases. Vous la trouverez en cliquant ici.

Discord

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires