Pourquoi composer en plusieurs fois c’est mieux?

synth

Salut a tous!

Aujourd’hui je partage avec vous une petite réflexion personnelle sur le fait de composer en plusieurs fois.

Pourquoi composer en plusieurs fois ?

Lorsqu’on travail plus d’une heure ou deux sur une composition, on a tendance a perdre un peu la notion de ce qui est bon ou pas. De ce qui est efficace et ce qui l’est moins. On commence a faire des mauvais choix et a travailler machinalement, par habitude. Cette situation n’est pas idéal pour exploiter pleinement votre créativité.

Je pense que l’on a en nous des jauges de patience, de créativité et d’enthousiasme qui se vident au fur et a mesure que l’on bosse une composition. Si vous continuez a bosser quand ces jauges sont vides, je pense que cela s’en ressentira dans votre travail.

trouver des nouvelles idées de musique

Que faire pour résoudre ce problème ?

La solution, selon moi, est de fractionner vos sessions de travail. Avez-vous déjà remarqué que quand vous réécoutez une composition le lendemain, pleins de défauts vous sautent aux oreilles alors que le jour avant tout semblait parfait?

C’est la un autre intérêt de travailler en plusieurs fois. Vous re-découvrez votre travail avec une oreille nouvelle, ce qui vous permet d’identifiez presque immédiatement ce qu’il reste a corriger et a faire.

Les bonnes idées n’arrivent pas sur commande et c’est vraiment bon de se donner du temps pour en accumuler le plus possible dans une création.

Si vous avez pour habitude de travailler vos sons en une fois, durant plusieurs heures, vous devriez essayer cette méthode de travail qui je le pense vous donnera des résultats encore meilleurs.

Attention

Le petit inconvénient de cette méthode est qu’elle demande bien sur un peu d’organisation. Ne basculez pas dans le travers de mettre en chantier 200 compositions en même temps et de ne jamais en terminer aucune. C’est malheureusement un cas de figure qu’on rencontre très souvent… Ca n’est pas constructif!

Alternative a cette méthode : Les templates
Si vous avez du mal a finir vos productions, il existe un autre moyen « radicale » pour vous aider, a savoir l’utilisation de template. C’est quelques choses dont je parle peux souvent car la technique comporte un inconvénient majeur a mon sens.

Un template, c’est tout simplement un projet dans lequel vous avez déjà incorporer pas mal d’élément, qui vous feront gagner du temps lors de la création de votre instru. Vous pouvez par exemple déjà structurer le morceau (couplet, refrain, intro outro), mais aussi avoir déjà placer une rythmique, voir des automations pour gérer des effets sur vos mélodies.

Le principale atout de cette technique, c’est qu’elle vous permettra de terminer vos productions en un temps records. Comptez moins de 30 minutes avec un template bien construit, ce qui est un record.

Par contre, le principale inconvénient, est que cette approche de la musique s’éloigne a mon sens du véritable travail d’artiste, pour se rapprocher des méthodes de travail a la chaîne inventé par Henry Ford dans son usine a voiture. lol!

En effet, vos œuvres perdront forcément en originalité et auront tendance a se ressembler toutes plus ou moins. Et ce, même si vous utilisez plusieurs template différents.

Un artiste se doit d’innover, de repousser ses propres limites créatives, et ça n’est bien évidement pas avec un template que cela va se produire.

Néanmoins, si vous débutez et que vous avez vraiment beaucoup de mal a terminer une instru, cela pourra vous aider.

Si l’idée vous tente, n’hésitez pas a regarder cet article sur comment créer un template

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
DarioJulien Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Julien
Invité
Julien

Tout à fait d’accord! 🙂
J’ai remarqué le même phénomène après 1h30 de travail sur une compo. Du coup, c’est devenu ma limite absolue et j’ai choisis de mettre une minuterie.
(Sur Mac on peut dire à l’horloge d’OSX de nous dire l’heure à intervalles réguliers)
Donc maintenant, il y a une dame qui me parle toutes les 30mn pour me rappeler à l’ordre!

Et se limiter en temps, ça fait aussi une petite pression psychologique pour éviter de se perdre en cours de compo dans des bidouillages qui ne font pas avancer…