[PodCast 12] 5 raisons de placer vos prods sur des artistes US

poi

Salut a tous!

Dans ce podcast, nous allons voir pourquoi il est préférable pour vous de placer vos instrus sur des rappeurs américains, plutôt que sur des Français. Un sujet un peu polémique, j’en ai conscience.

Mais avant de commencer, je voulais d’abord vous remercier. En effet, le podcast précédent a été écouté plus de 1000 fois en une seule journée, c’est complètement dingue !! (Cf: 8 choses qu’un beatmaker ne devrait jamais faire)

Je vous encourage a continuer de partager les articles et les podcasts qui vous plaisent sur les réseaux sociaux. C’est grâce a vous que ce blog continuera d’exister.

Rentrons dans le vif du sujet. Pourquoi est-ce que je vous recommande d’essayer de placer vos prods sur des artistes américains? Certaines raisons tombent sous le sens et sont évidentes, d’autres sont un peu plus particulière.

Raison 1 : La taille du marché

Comme vous le savez, la France compte 66 millions d’habitant a l’heure ou j’écris ces lignes. Les USA en compte 320 millions. C’est donc un marché 5 fois plus grands. Qui dit 5 fois plus grand, dit marché plus développé, label, industrie, sérieux, opportunités.

Dans l’idée de vous construire une carrière, c’est un paramètre qui n’est pas a négliger. 

Raison 2 : Le beatmaker est plus respecté la bas

Si il est ici perçu comme une espèce de geek qui cherche a vendre ses petites instrus trop chers, la bas, le mouvement a bien compris l’importance de son travail dans le succès d’un titre. Vous bénéficiez donc d’un respect pour le travail accomplit qui n’est pas comparable avec ici. C’est d’autant plus encourageant et motivant!

Bien-sur, il existe ici aussi des artistes qui respectent leur beatmaker (heureusement!) mais malgré tout, la différence est perceptible.

Raison 3 : Votre musique a plus de valeur la bas, qu’ici

Vous venez de loin, vous serez donc perçu comme un compositeur un peu exotique, lointain. Ce simple fait ajoute de la valeur ajoutée aux projets des artistes américains, qui n’hésiteront pas a préciser votre provenance sur la pochette.

Il m’est arrivé plusieurs fois que des artistes US précisent que je venais de Belgique sans que je n’en fasse la demande. C’est quelques choses dont vous ne bénéficierez jamais en étant ici.

C’est d’autant plus important pour les beatmakers qui viennent de province et qui peuvent parfois se sentir un peu dé-respecter par les gens des grandes villes. Au yeux du mouvement américain, vous êtes Français, vous êtes Paris, Marseille, votre provenance précise n’a aucune importance.

Raison 4 : Ils sont plus ouvert artistiquement et cherchent des nouveautés

J’ai constaté qu’ici, la plupart du temps, les petits rappeurs indépendant ne cherchent qu’a copier ce qui fonctionnent. Concrètement, on vous demandera souvent « un beat comme Booba, Kaaris, Lacrim » etc. Vous n’entendrez pas ce genre de demande la bas. Les artistes américains écouteront ce que vous avez a proposer, et n’hésiteront pas a sélectionner vos prods les plus originales.

De plus, le simple fait que vous avez évoluer dans une sphère d’influence artistique différentes des leurs, rendront vos productions d’autant plus intéressante a leur yeux. Ici, on cherche a copier les tendances qui marchent, la bas, on cherche a créer des nouvelles tendances. C’est un peu caricaturale, mais ça se vérifie bien souvent.

Il m’est arrivé plusieurs fois quand j’envoyais un panel d’instru, que ce soit les plus « spéciales », celles que j’hésitais même a proposer, qui soit pourtant retenue. C’est pour moi la preuve d’une ouverture artistique beaucoup plus grande qu’ici. Si vous en avez un peu marre de vous restreindre ou de devoir imiter les tendances, vous allez pouvoir retirer ce frein en bossant avec des artistes US et vous faire plaisir!

Raison 5 : Pas besoin d’être un parfait bilingue

Une idée reçu c’est qu’il vous sera difficile de collaborer avec des artistes US a cause de la barrière de la langue. De nos jours, rien n’est plus faux. Si ça peut vous rassurer, lorsque j’ai placé ma toute première prod sur un rappeur US, je ne parlais pas bien l’anglais. Google traduction!

Il n’y a pas besoin d’avoir des grandes conversations philosophique pour placer une instru. Vous savez pourquoi vous êtes la, le rappeur sait ce que vous avez a proposer, il suffit donc de quelques phrases pour se comprendre.

Si vous vous demandez comment entrer en contact avec eux, et bien, encore une fois rien de plus simple. Il suffit de faire exactement comme vous le faites avec un rappeur Français. Par Youtube, par Facebook, regardez la description de leur vidéo etc. vous y trouverez souvent un mail de contact qui vous permettront d’envoyer un pack d’instru avec un petit message explicatif.

Rien de plus simple!

Vous n’avez plus aucune excuse.

J’espère que ce podcast vous aidera a passer a l’action si vous hésitiez a bosser avec des artistes américains. Mon but ici n’est pas de rabaisser les artistes ou les rappeurs Français, mais de donner un bon conseil utile a mes camarades beatmakers. J’espère cependant que le respect qui est donné aux beatmakers dans nos contrées finira par augmenter car j’avoue que la situation actuelle n’est pas très plaisante.

Le beatmaker n’est pas juste un geek sans talent qui pond des hits sur demande. Il n’y a pas plus passionné de musique que lui. La création musicale demande beaucoup de travail, de recherche et de patience.

Respect That!

Si ce podcast vous a plus, n’oubliez pas de le partagez sur les réseaux sociaux, ça donne un gros coup de pouce au blog et ça m’encourage a continuer l’aventure.

Ps: En bonus, dans la version audio de ce podcast, disponible en haut de cette page, je vous fait écouter la toute première instru que j’ai placé sur un rappeur US.

😉

Recherches utilisées pour trouver cet article:comment envoie les prod a un grand rappeur, vendre ses beats a un label

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar