Loops VS Sampling : Quelles différences entre les deux pratiques ?

Salut à tous!

Avec les potos beatmakers, il arrive parfois qu’on se lance dans des grands débats existentiels de la plus haute importante. Parmi eux, la comparaison entre “utiliser une loops de mélo” et “utiliser un sample” revient souvent. Les anciens ont tendance parfois à mépriser l’utilisation de loops (je vous méprise de ouf, sachez le 🤣), quand les plus jeunes ne font pas la différence avec le fait d’utiliser un sample “à l’ancienne”.

Les plus jeunes sont le plus souvent dans la team loops pendant que les vieux boomers campent fermement dans la team sampling.

Je trouve intéressant d’en parler afin de partager avec vous mon humble avis et mon retour d’expérience sur la question.

” Utiliser une loops, ca revient au même que d’utiliser un sample! ” -> Pas sur !

Evidement, rien n’est jamais noir ou blanc, tout est dans la nuance. On peut utiliser une loops de manière créative et faire de la merde avec un sample. On peut même utiliser les deux dans un meme morceau. Je parle de façon générale. Commence pas à ramener ta science dans les commentaires.

Mon avis sur la question :

  1. Contrairement à une idée reçue, utiliser des loops ne vous fera que peux progresser techniquement.
    Evidement, le fait d’utiliser une loops de mélodie permet à n’importe quel débutant de sortir une prod qualitative en moins de 5 minutes, mais la vrai question, c’est qui a fait la prod au final ? Il m’arrive souvent de constater que les personnes qui utilisent des loops de mélodies font tout pour le cacher; et quand on leur pose la question, il arrive fréquemment qu’ils nient et prétendent l’avoir composé. Pourquoi ? Parce qu’au fond d’eux, ils savent qu’il y’a la une forme d’imposture. L’idée c’est de récolter des lauriers qu’ils ne méritent pas forcement, tout simplement. Quoi qu’on en dise, il y’a dans l’utilisation de loops une forme d’hypocrisie; car au fond, on sait que celle-ci contribue énormément voir exclusivement à l’ambiance dégagée par la prod. Or si vous évitez systématiquement de composer, comment progresser ? Si tu montes sur un ring de box avec un flingue, tu va gagner le combat à coup sur, mais ce serait stupide de croire qu’en agissant de la sorte tu deviendras un bon boxeur. L’analogie peut paraitre un peu bizarre, mais utiliser des loops ne t’apprendra jamais à créer une suite d’accord ou même à composer une mélodie éfficace, puisque ca te permet justement de toujours éviter de le faire toi même!.
  2. Utiliser des loops n’enrichis pas ta culture musicale
    Contrairement au sampling, qui nécessite de passer du temps à écouter des morceaux qui n’ont rien avoir avec ton genre musicale, afin d’y dénicher une pépite que tu pourras utiliser dans ta musique, l’utilisation de loops n’enrichira pas ta culture musicale. Les packs de loops de mélodies sont prévu pour être utilisé directement tel quel, tu n’auras donc pas l’occasion de faire ces fouilles archéologiques qui sont un des aspects les plus intéressants et enrichissant du sampling.
    .
  3. La plupart des loops contiennent toutes les informations nécessaire à leur utilisation; Le bpm et la gamme, par exemple, sont souvent indiqué directement dans le titre. Ca n’est évidement pas le cas d’un sample chopé dans un morceau; ce qui t’obligera inévitablement à faire le travail de dénicher par toi même sa gamme et de le recouper correctement; Ça n’y parait pas, mais ca permet de travailler énormément ton oreille et c’est assez bénéfique. Sauf si évidement tu jettes ton sample dans des logiciels qui t’indiqueront la gamme; (Paresseux !!!)
    .
  4. Le sampling t’oblige souvent à travailler ta créativité
    Recycler un sample qui n’a pas du tout été prévu pour servir de base à un beat, sera souvent bien plus enrichissant que de balancer simplement un rythme par dessus une loops prédécoupée. Alors évidement, les utilisateurs de loops diront qu’ils “retravaillent la loops” mais la plupart ne le font pas vraiment; Soyons sérieux, ajouter un EQ pour couper les basses fréquences, un gross beat ou un half time pour ralentir ta loops, un retro color RC20 pour la “salir un peu”, et le faire systématiquement sur chacune d’elles, ca n’est pas vraiment ce que j’appelle “retravailler” quoi que ce soit. D’autant plus que tout le monde fait pareil!
    .
  5. Ta prod aura plus de chance d’être unique
    La plupart des packs de loops de mélodie étant téléchargé par des milliers de beatmaker, ne te fait pas d’illusion, la loops que tu va utiliser aura certainement déjà servit à d’autre; Ce sera moins souvent le cas quand tu fais du sampling, surtout si tu pars à la recherche de morceau pas très connu ou dans des genres musicaux éloigné du tien. Le résultat sera tout simplement quelques choses d’unique! Et ca, c’est beau! La musique du monde s’ouvre à toi !
    .
  6. Une fabrique à imposteur!
    Soyons sérieux, je n’ai pas envie d’applaudir la prod de guillaume 13 ans qui a commencé la musique avant hier et qui à l’impression d’être un génie de la musique parce qu’il a combiné une loops de mélodie avec une loops de drums, en 5 minutes. Ceci est à la porté du premier imbécile venu, je pense même qu’avec un peu d’entraînement un singe pourrait y arriver. Trop facile; Aucun mérite. Il y’a dans cette démarche une forme d’imposture; une volonté de griller toute les étapes, voir de tourner en ridicule le rôle de compositeur. Connard va !
    .
  7. Evidement, il est possible d’utiliser une loops de manière créative (heureusement d’ailleurs), et un sample de manière stupide; Comme je l’ai dit en en tête , rien n’est jamais noir ou blanc, il y’a des nuances; mais je parle de la majorité de ce que j’entend passer.

En conclusion

Les anciens DAWs éclaté au sol, comme HipHop Ejay, proposait déjà un système de loops. La seule chose que ce logiciel permettait, c’était d’assembler entre elles différentes loops pré composées et déjà compatible les unes avec les autres. On rageait alors de ne pas pouvoir rentrer dans le détail de la composition. Maintenant qu’on a des logiciels ultra performant qui le permettent , est-il pertinent de faire machine arrière?

Quand on apprécie vraiment la musique, on cherche à en faire!! A devenir bon dans ça! Pourquoi vouloir systématiquement prendre des raccourcis ? S’attribuer des lauriers qu’on ne mérite pas? L’argent ,la célébrité et la productivité intensive, doivent-ils systématiquement prendre le dessus sur la passion pour la musique?

Cette mentalité fabrique des clowns et des imposteurs!

Si tu aimes vraiment la musique , pourquoi t’essayerais pas d’en faire un peu?

Pour nuancer mon propos, je terminerais en disant que malgré tout, en art, tout est permis, donc… ok pourquoi pas.

Une dernière chose. Tu n’es pas d’accord avec cet article ? Sache que je m’en bat vigoureusement les couilles. 

Discord

guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Raunybeatz
Raunybeatz
8 mois il y a

Je suis totalement d’accord

Rud'J
Rud'J
8 mois il y a

bien dit , et les pendules à l’heure . a l’heure ou les débilités abrutissantes pulullent sur le net

Jeff
Jeff
8 mois il y a

J’adore la conclusion ! Mais sinon 100% d’accord avec toi. Peace

Cyprien RAUCH
CR Exa
8 mois il y a

Vigoureux le monsieur