L’impact de la musique sur le cerveau

Vous le savez aussi bien que moi, la musique est une expérience très personnelle. Que vous soyez compositeur, auteur ou juste amateur de son, tout le monde vit la musique différemment. Dans un article moins technique, je souhaite faire un point sur comment la musique peut impacter nos actions, nos sentiments et nos pensées.

Tout d’abord, peu importe le style de musique que nous écoutons, une mélodie ou un beat pour provoquer différentes sensations.

C’est pour cela notamment que nous écoutons certains styles de musiques pour différentes activités.

Tout au long de notre vie, nous évoluons avec la musique. Des groupes et des sons différents forgent notre personnalité musicale mais également mentale. Les types de sons que nous écoutons en disent long sur notre personnalité et nos capacités émotionnelles. Les fans de rock par exemple ont la réputation d’être des gens plutôt rebelles et extravertis, c’est en fait souvent des personnes qui ressentent beaucoup d’émotions et qui ressentent un besoin de soutien et de confort.

Les amateurs d’opéras en revanche sont des gens très sensibles et souvent intellectuels. Ces différents sons nous poussent à ressentir différentes émotions.

Sportive écoutant de la musique lors de son footing

La motivation

Dans de nombreuses situations, nous avons besoin de la musique pour nous motiver à accomplir quelque chose. Notamment le sport. La force mentale liée au pouvoir de la musique font accomplir des miracles. Autant pour les sportifs professionnels que pour les amateurs qui veulent accomplir des objectifs personnels.

Un exemple simple: vous courez normalement 5 kilomètres sans sourciller mais vous souhaitez aller plus loin. C’est une combinaison des deux qui va généralement permettre à votre cerveau d’envoyer les bons signaux au corps pour permettre de résister à ce nouvel effort. Peu importe le son que vous écoutez, si les paroles vous inspirent ou la composition, il y a de fortes chances que vous vous rapprochiez de votre but.

Les sportifs professionnels ont également leur rituel musical avant de commencer les compétitions.

La concentration

Au bureau ou lors des études, la musique est également une aide précieuse pour la concentration.

En effet, certains environnements de travail sont bruyants et peu intimes, les grands open space notamment. Il est alors nécessaire pour certaines personnes de s’isoler avec de la musique, pour se créer une bulle intellectuelle.
Si les tâches à effectuer ne requièrent pas d’interactions alors la musique a beaucoup à apporter dans le processus des tâches à accomplir.

L’apaisement

Contrairement à la musique qui aide à rester éveillé et concentré, des genres différents peuvent aider à nous apaiser. En effet, beaucoup de morceaux instrumentaux sont utilisés dans le cadre de la psychologie.
La sophrologie par exemple fait recours à la musique pour apaiser l’esprit du patient avant de commencer réellement la séance. Et c’est exactement le même fonctionnement dans les spas, avant et pendant les massages afin d’aider à déconnecter complètement.

La persuasion

Dans la publicité également, la musique a un but précis: que vous ressentiez quelque chose de fort afin d’adhérer au message et à l’idée du support de communication.

Lorsqu’elles sont liées à l’image notamment, une mélodie ou une composition intelligente font généralement toujours bon effet. Tout le monde peut se souvenir de campagnes de pub ayant marqué. Notamment Apple avec l’iPod et la célèbre chanson Jerk it out de Caesars Palace impossible à oublier.

Publicité PokerStars, 2015

Aussi, plus récemment, PokerStars en 2015 avec How You Like Me Now par The Game a signé un très beau spot publicitaire avec tous les ingrédients qu’il faut pour une réussite: des ambassadeurs connus, une musique entêtante et un scénario qui suscite une émotion ou plusieurs. Résultat, la marque a vu son nombre de joueurs en ligne croître très rapidement.

Mais alors, que se passe-t-il dans le cerveau lorsque nous écoutons de la musique ?

La question est très complexe et beaucoup de chercheurs réalisent encore des études pour réellement savoir ce qu’il se passe lorsque nous entendons de l musique mais surtout pour essayer de comprendre pourquoi nous trouvons une musique triste ou entraînante.

Tout ce que je peux vous dire c’est que la musique active les deux hémisphères du cerveau (la créativité et le rationnel) et que ces dernières nous permettent d’interpréter le sens de la musique et de ressentir des émotions distinctes.

Dans mon cas, écrire de la musique me permet de mettre le doigt sur ce que je veux faire ressentir lors de l’écoute mais également sur mes propres expériences ! Plus d’informations ici sur la création de musique pour vous guider dans le processus.

Bonne chance !

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Djef Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Djef
Invité
Djef

De récente étude avec IRM ont montré que l’écoute de musique (quelle que soit le type, la complexité, etc.) permettait de synchroniser les émissions d’ondes alpha des cerveaux des sujets testés avec le rythme de la musique écoutée, et que cette synchronisation était un facteur corrélé avec une meilleure capacité de concentration et une amélioration du bien-être