La différence entre une instru banale et une dinguerie

Salut a tous!

Dans ce nouvel article je voulais aborder avec vous un sujet de la plus grande importance. Qu’est ce qui fait, selon vous, que certaines instrumentales marquent les esprits beaucoup plus que d’autres. Comme vous vous en doutez, la réponse a cette question est forcément multiple, mais je voulais attirer votre attention sur un point en particulier : Le soucis du détail.

Le fait de composer sur ordinateur a beaucoup d’avantage, mais il a également des inconvénients. J’en parle notamment dans cette vidéo que j’ajouterais a la fin de cet article. Il y’a des pièges qu’il vaut mieux éviter, comme par exemple le fait de vouloir surcharger notre morceau en ajoutant des nouvelles sonorités encore et encore, jusqu’à en faire une espèce de bouillie confuse, sans identité. Le dicton « less is more » résume cela plutôt bientôt.

Il est également très important d’apporter un soin tout particulier au moindre détail de notre instrumentale. Cela peut paraître évident et pourtant, dans la pratique, c’est loin d’être toujours le cas. Le fait de pouvoir « faire des choix rapide » avec notre souris, fait que pour beaucoup de situations, le temps de réflexion est souvent très court. Pensez aux grand compositeurs à l’époque, qui devaient prendre le temps de faire plusieurs essaies, sur leurs instruments, avant de finalement noter sur papier les différentes notes qui allaient constituer leurs mélodies. Le temps de réflexion étaient nettement plus long. Cela ne signifie pas qu’il soit impossible de faire des bons choix rapidement, bien sur, mais quand on va vite il y’a forcément des aspects qui sont moins soigné, c’est évident.

Qui parmi vous a déjà tenter de composer 3 pistes de hats différentes, afin de finalement ne sélectionner que la plus éfficace? Qui a déjà fait défiler 200 presets sur sa mélodie, en notant le numéro des plus efficaces, pour au final être certains d’avoir fait le choix optimale? Qui parmi vous a déjà passer plus de 30 minutes à composer sa piste de kick, pour s’assurer d’obtenir « la piste parfaite » ?

Si tu fais déjà tout ça, super. Si tu ne le fais pas, ou si au contraire tu penses que c’est « du temps perdu », tu devrais y songer.

Je pense que c’est le soucis du détail qui fait la différence entre une prod « qui passe bien » et une prod « hypnotisante ».

Alors bien sur, soigner le moindre détails, c’est quelques choses qui prend du temps, et qui s’intégrera difficilement dans la logique de haute productivité qu’adoptent certains beatmakers aujourd’hui. Mais je pense que c’est loin d’être du temps perdu pour autant.

Une prod parfaitement réussie peux s’avérer bien plus profitable à votre carrière que 100 prods « banales, bancales, sans intérêt ».

Réfléchissez à ça.

De plus, si vous êtes habitez à terminer vos productions en 2 h, en survolant un peu vite tout les aspects qui la compose, je pense que le fait d’apporter une attention particulière aux détails peut vous aider à renouer en profondeur avec votre musique, voir même à redécouvrir les joies de la composition.

Vous devriez faire le test. Lorsque vous composerez votre prochaine instrumentale, pourquoi ne pas essayer d’apporter un soin tout particulier à ces détails :

  • Essayer plusieurs mélodies pour sélectionner la plus efficace
  • Essayer beaucoup de presets pour chaque sonorité afin de trouver ceux qui rendent le mieux
  • Prendre beaucoup plus de temps à composer chaque élément du rythme
  • Etudier en profondeur quelle structure servirait au mieux le morceau
  • Etc.

En conclusion

Les pistes à exploiter sont évidemment infinies et je n’essayerais pas d’en faire la liste ici. Mais je suis convaincu que si vous désactivez le mode « pilote automatique » lorsque vous composez, et que vous chercher à soigner le moindre détail, quitte à prendre 10 fois plus de temps sur chaque production, cela vous sera profitable, en plus de changer potentiellement votre rapport à vos créations.

Certains d’entre vous connaissent déjà ma position sur le sujet. Je suis convaincu qu’aujourd’hui beaucoup de beatmaker font fausse route, en cherchant a produire toujours plus, quitte a sortir plusieurs prods sans aucune originalité ni créativité, chaque jour. Je ne vois pas vraiment comment un artiste peut s’épanouir en procédant de la sorte, tant les projets sont impersonnels (utilisation de Loops etc.).

Je n’encourage personne à suivre ce chemin qui mène souvent au dégoût de la musique. Il m’arrive souvent de croiser sur des forums, des messages de beatmakers qui revendent tout leur matériels musicales, completement dégouté par la musique, apres avoir passé parfois 2 ans à produire chaque jour et à diffuser leur instrumentales sur youtube et beatstar.

C’est donc ça votre vision de la vie de rêve ? Passer vos journées et vos nuits sur votre ordinateurs, tels des esclaves moderne, à produire « la même chose que tout le monde » pour 3 sous? Nous n’avons pas les mêmes attentes envers la vie, je vous le dit tout net. Réapprennez à respecter votre musique. Accordez lui le temps qu’elle mérite.

Désolé pour ce petit écart final.

Bonne journée à tous!

 

 

Discord

guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
DJ-Drexx
DJ-Drexx
26 jours il y a

C’est vrais, big up.

eys v
eys v
26 jours il y a

intéressant