[PodCast 03] Interview de Ganae Music – Composition et sound design pour jeux-vidéo !

studio de ganae music

Ressources dont on parle dans l’interview :

Retranscription texte de l’interview :

Dario :

Salut a tous ! Un podcast un peu spécial aujourd’hui car c’est la première interview du site. Pou cette première, j’ai choisi de vous présenter un artiste un peu spécial. En fait, je faisais une recherche sur les jeux de mon enfance, et en faisant une petite recherche sur Super Mario Bros , j’ai atterri sur une réorchestration du thème du jeux. Je me suis dit « wawww » qui fait ça ?! Il faut absolument que je vous fasse découvrir ça !

C’est comme ça que j’ai découvert Ganae Music, plus précisément Matthieu Loubière. J’ai eu la chance de l’interviewé via Skype et voici donc la retranscription de cette interview pleine d’informations intéressantes.

logo de ganae music

Dario :
Petit test technique, Matthieu, tu m’entend ?

Matthieu (Ganae Music) :
Oui oui c’est bon, je t’entends

Mathieu Ganae Music

Dario :
Alors tout d’abord, merci d’avoir accepté cette interview !

Matthieu (Ganae Music) :
Merci a toi de me proposer cette interview, c’est très simpath

Dario :
Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, qui ne connaissent pas Ganae Music, est-ce que tu pourrais nous en dire un peu plus sur toi.

Matthieu (Ganae Music) :
Oai ! Alors, moi je m’appelle Matthieu, mon pseudo de compositeur et de sound designer c’est Ganae. Je suis dans le métier de la musique depuis maintenant 2 années (2016). En fait, c’est pas mon métier de base. A la base je suis kiné et formateur. Il y’a quelques années, suite a un accident, en fait plutôt une opportunité, j’ai un de mes amis qui a créé une boite de jeux vidéo qui s’appelle Too kind Studio et qui a décidé de se lancer sur le marché indépendant pour faire un jeu vidéo.

le studio qui a réalisé pankapu

Je me souviens encore il y’a deux ans et demi, je lui ai proposé, comme je fais de la musique depuis que je suis tout petit, de lui faire un titre pour rigoler. C’est partit de ce truc la puis de fil en aiguille j’ai commencé a me prendre au jeu et finalement j’ai décroché le contrat pour faire l’OST du jeu. Et donc c’est par ce biais la que je suis arrivé a la composition.

Dario :
Quel a été ton cursus , ton parcours musicale ? Est-ce que tu as fait le conservatoire ou tu es plutôt autodidacte ?

Matthieu (Ganae Music) :
Alors, a la base, depuis que j’ai 6 ans je fais du piano. J’ai suivis un cursus classique en école de musique puis en conservatoire. Avant d’être physiothérapeute, je voulais être pianiste. Pianiste classique. C’est assez difficile et j’avais tout simplement pas le niveau pour devenir professionnel donc j’ai passé mon diplôme de Kiné, et une fois que j’ai été Kiné, après, j’ai re bossé pendant deux années pour essayer de décrocher ce qu’on appelle les médailles. C’est ce qui permet d’aller au bout du cycle d’instrument. J’ai donc eu un DEM de piano. C’est ce qui correspond a un premier prix en fait.

Ensuite, j’ai mis un peu en stand-by le piano parce que c’était deux années ou j’ai vraiment beaucoup travaillé et puis j’ai touché deux autres instruments, j’ai fais un peu de guitare, un peu de violoncelle. Pour ce qui est de l’instrumentation, j’ai eu les enseignements classique, par contre la ou je suis autodidacte c’est vraiment pour l’orchestration, les arrangements, et puis toute la partie technique. Je me suis vraiment formé un petit peux par moi même, et en achetant quelques formations en ligne et en lisant beaucoup. Je pense que je commet pas mal d’erreurs dans mes mixs mais d’un autre coté le fait d’être autodidacte me permet peut être de proposer des choses un peux différentes.

Dario :
Ok et du coup, quel est ton genre musicale, ta spécialité, ton domaine de prédilection si je peux dire ?

Matthieu (Ganae Music) :
Alors, moi ce que j’aime beaucoup, ce que j’apprécie beaucoup, après je ne sais pas si c’est ce que je fais de mieux mais j’adore tout ce qui est orchestral. Je me régale de faire des partitions pour orchestre symphonique. Apres j’aime beaucoup tout ce qui est acoustique, style piano solo, piano et quelques instruments, guitare etc. Et la ou je suis vraiment pas bon du tout c’est le rock, le métal, j’ai vraiment du mal a faire ça car c’est pas un milieu dans lequel je baigne. L’electro j’aime bien aussi, je trouve que c’est vraiment sympa au niveau travail du son, et puis je travaille exclusivement actuellement pour la musique a l’image donc je fais des musiques pour des jeux vidéo. Je fais du sound design aussi, c’est a dire que je sonorise un petit peux, je crée des sons, par exemple de bonhomme qui saute, de truc comme ça. Je ne travaille pas du tout, même si j’en ai fait un tout petit peux, je ne fais pas de chanson, je ne fais pas de truc comme ça, parce que tout simplement je n’ai pas les contrats.

Peut être qu’on parlera de la difficulté de décrocher des contrats dans le milieux après j’imagine. Mais voila, je travaille principalement pour la musique a l’image donc ça nécessite des musiques, c’est assez étendu, de l’électronique, a l’acoustique, a l’orchestrale. Puis après je peux arrivé a bidouiller dans les autres style mais ça n’est pas mon truc d’origine on va dire.

Dario :
Okey, tu joues plutôt en groupe, ou en solo ? Comment ça se passe ?

Matthieu (Ganae Music) :
Le gros problème qu’on a en tant que pianiste, c’est un truc que j’ai toujours trouvé dommage, c’est la solitude du pianiste, parce que quand on fait de la musique classique, moi c’est de la que je suis issu, si tu veux jouer avec d’autres joueurs, il faut faire soit de la musique de chambre, soit de l’orchestration et le problème c’est que dans un orchestre, tu as un pianiste. Alors que par exemple pour le violon, tu peux être 20, 30, 40 violonistes donc se faire une place dans un orchestre et jouer en groupe avec un pianiste, quand on est dans le milieu classique, c’est difficile parce qu’il faut être très très bon, ce qui n’était pas mon cas.

Apres pour être dans des groupes, j’ai jamais trouvé on va dire ou eu l’opportunité tout simplement, d’intégrer un groupe de musique. Donc je travaille vraiment quasiment seule. Ca peut m’arriver de participer a des collaborations sur internet, pour certaines musiques.

Dario :
Okey, est-ce que tu peux nous en dire plus sur tes prochains projets, qu’est ce qui se prépare ?

Matthieu (Ganae Music) :
Oui ! Alors j’ai 2 trucs qui sont tout frais, qui date d’il y’a deux ou trois semaines et que j’ai réussis a décrocher. En fait, si tu me permet de poser les bases de ce milieux, le milieux du jeu-vidéo, enfin de compositeur dans les jeux vidéo. C’est un milieu un petit peux particulier parce que quand on construit un jeu vidéo, en général il y’a un seul compositeur, donc ça fait pas beaucoup. On a un problème aussi si on veut être rémunérer dans ce milieux la, parce qu’il y’a beaucoup de compositeur qui se lance et qui décide de travailler gratuitement. Moi je suis assez contre car je trouve que cela casse le marché. Quand on produit quelques choses, faut pas que ça soit gratuit, il faut qu’au moins il y’ai une symbolique ou une paie et c’est très difficile de décrocher du boulot. Il me semble que tu es sur le forum compositeur.org non ?

Dario :
Oui ! Très bon forums d’ailleurs !

Matthieu (Ganae Music) :
Justement il y’a souvent des discussions sur les rémunérations et c’est vraiment difficile de choper des contrats donc moi j’ai réussi en 2 ans a choper 4 contrats dont 2 assez gros. Je suis assez content mais vraiment j’ai trimé comme pas possible. Je répond a toute les annonces, j’y suis tout les jours, donc je suis vraiment fier de dire que j’ai eu 2 contrats. Quand on a pas de nom et qu’on débute, c’est difficile. Du coup la je suis sur un jeu qui s’appelle Pankapu.

Dario :
On mettra les images du teaser et les liens sous la vidéo

Matthieu (Ganae Music) :
C’est un jeu qui va sortir au moi de septembre , en tout cas pour les 2 premières chapitres.

Dario :
Ca va être sur quel plateforme ?

Matthieu (Ganae Music) :
Sur toute ! Multi plateforme. Xbox One, Ps4, PC , Mac, Nintendo Wii-U si je ne me trompe pas. En fait, c’est un plateformer, un peu a la Rayman mais derrière il y’a un aspect un peu RPG, un peu comme on trouve par exemple dans un Final-Fantasy. Et du coup, l’exercice de composition est hyper-intéressant, parce que c’est un jeu qui va être assez long et du coup ça nécessite vraiment je pense entre trois a quatre heures de composition musicale dans des styles complètement variés, donc c’est vraiment intéressant.

Pankapu c’est un premier projet et il y’a quelques jours, j’ai réussis a décrocher un autre gros projet, qui s’appelle Gear-Core. Un jeu plutôt axés mécha, avec des gros robots. Pour ce jeu, c’est plutôt un travail de sound-design, je dois créer les bruits que doit faire le robot en bougeant , en tirant, en accélérant etc. On est pas vraiment dans la composition la, c’est plutôt du sound-design, de la recherche de son, c’est un processus complètement différent niveau créatif.

Dario :
Ok ! Super! Bein écoute je vais proposé maintenant aux auditeurs d’écouter le morceau par lequel j’ai découvert ton travail, donc la réorchestration du thème de Super Mario Bros. C’est une version un peu salsa, ça bouge pas mal ! Je vous laisse découvrir ça.

Dario :
Voila , c’était donc ta version réorchestré du thème de Super Mario Bros. Alors je sais que a l’écoute de ce morceau ça va déclencher une forte nostalgie chez pas mal de joueur de ma génération… C’est un jeu qui a bercé notre enfance a tous et ce que je voulais te demander, c’est comment tu as eu cette idée de retoucher comme ça le thème de Mario Bros ?

Matthieu (Ganae Music) :
Alors en fait, je soulignais tout a l’heure le fait que c’est compliqué en temps que compositeur de se faire connaitre, et un levier possible pour essayer de faire parler de son travail, c’est de faire ce qu’on appelle des covers. C’est a dire qu’on va reprendre un thème qui a déjà été fait, on va éventuellement le ré-orchestrer, le re jouer. C’est très souvent qu’on fait des covers dans le milieu du jeu vidéo. Moi je fais partie d’une communauté qui s’appelle OC Remix, OverClocked remix. J’encourage les gens a y aller, on mettra le lien ici. C’est une communauté de gens qui font ce qu’on appelle des remixes, ce qui est un peu différent de la covers.

Pour une covers, normalement, on reprend le thème musicale et on le modifie pas. Alors que le remix, tu peux te permettre de modifier le thème. C’est ce que j’ai fais pour cette version latine puisque après avoir repris le thème, je l’ai passé en mode mineur. On peut entendre que ça n’est pas le même sentiment quand on l’écoute. Il y’a un coté triste mais avec un coté salsa. Donc en fait, ce que je fais principalement, c’est que je prends des thèmes plutôt anciens parce que c’est ceux qui sont les plus connus, et puis j’essaye de les changer. Pour nous en tant que compositeur, c’est un exercice de style. Parce qu’il faut essayer de décrypter les codes du style musicale dans lequel on va le faire. C’est proposer quelque chose de différent et c’est très intéressant a faire.

Dario :
J’ai vu que tu n’en était pas a ton coup d’essai, il y’a du Street fighters, du Zelda

Matthieu (Ganae Music) :
Oui, j’en ai fait pas mal. Celui qui est le plus regardé, c’est mon tout premier. C’est Bubble Bobble sur Nintendo.

En fait, quand je l’ai choisi je me suis dit que ça serait cool de le faire, et en fait personne ne l’avait jamais fait avant, en tout cas a ma connaissance, en version orchestre. Du coup je pense que c’est pour cela que ça a marché un petit peux. Alors quand je dis marché c’est a mon échelle, c’est a dire 7000 vues sur Youtube, en une année. Pour moi c’est beaucoup parce qu’en générale mes vidéos font 200 ou 300 vues au bout de deux ou trois semaines puis après ça stagne. Donc c’était étonnant.

Dario :
Donc actuellement, tu cherches a bosser exclusivement sur des jeux vidéo ou bien tu es ouvert a d’autres type de projet ?

Matthieu (Ganae Music) :
Non, je ne suis pas bloqué sur le jeu vidéo, je veux travailler sur la musique a l’image en générale. Ca me plairait de faire des orchestrations pour des court métrages et pourquoi pas un jour pour un film si j’ai le niveau.

Dario :
Qu’est ce qui te plait dans la musique a l’image, spécialement ?

Matthieu (Ganae Music) :
Comme on le soulignait tout a l’heure hors antenne, comme tu me disais, la musique des jeux vidéo des années 80, a l’époque ou c’était Mario par exemple, on était bloqué par la technique, on avait le droit qu’a deux sons en même temps. Donc a l’époque ils ont vraiment fait preuve de grande ingéniosité pour créer des musiques, mais aujourd’hui on peut tout faire.

Ce qu’il faut bien comprendre c’est que quand on joue a un jeu vidéo, la musique en fait, souvent, elle va dépendre de ce que va faire le joueur. Et c’est très compliqué, et en même temps hyper intéressant de faire quelques choses qui soit immersif. Par exemple si le joueur est en combat, c’est tout a fait possible de créer une musique qui a chaque fois qu’il met un coup d’épée, il y’a un coup de violon qui arrive. Ca ça s’étudie, ça se programme. Il y’a une dynamique dans la musique qui est ultra intéressante. Et donc c’est ça qui me plait dans la musique a l’image. C’est cette évolution la.

Pareil quand on fait un court métrage et qu’on doit orchestrer un film, une fois qu’on l’a en studio, c’est très intéressant de réfléchir, a quel moment je met la montée de cet instrument la, etc. moi c’est ça qui m’interresse dans les musiques a l’image. Dans mes projets, je vais continué dans les jeux vidéo, j’en ai au moins pour un ou deux ans de boulot, mais après je suis ouvert a d’autres projets et de toute façon, c’est en forgeant qu’on devient forgerons ! Dans ce milieux la, c’est tellement difficile d’avoir du boulot donc dés que j’en ai je prends, et après je me débrouille pour trouver le temps de le faire

Dario :
Oaip ! C’est vrai que comme on en discutait tout a l’heure, c’est parfois perçu comme une sous-musique, alors qu’on voit de plus en plus des grands compositeurs s’illustrer en apportant une vrai valeur ajoutée a l’expérience de jeu. Je pense par exemple a des jeux comme Final Fantasy 7 dans lesquels la musique a vraiment amené un plus. C’est des musiques qui sont resté encrée dans le subconscient collectif.

Matthieu (Ganae Music) :
Justement ! Ce qui est intéressant avec le jeu vidéo c’est que c’est en train de changer. Maintenant, il faut bien se rendre compte qu’il commence a passer au stade d’art reconnu parce que y’a des concerts de musique de jeu vidéo, des covers, des gens qui reprennent les musiques, ça montre que voila, c’est vraiment pas une sous-musique. Moi je supporte pas quand les gens disent une sous-musique parce que y’a des styles différents, mais y’a pas de… t’as un espèce d’élitisme musicale dans certains style, qui est un petit peux dommage parce que du coup les gens se ferment et ne se rendent pas compte qu’il y’a d’autres choses qui sont bien quoi.

Dario :
Je vais proposer aux auditeurs d’écouter un extrait de la BO du jeu Pankapu dont tu t’es occupé.

Matthieu (Ganae Music) :
Avec plaisir !

Dario :
Le titre s’intitule Blue Crystal. Peux-tu nous en dire plus sur la création de ce morceau ?

Matthieu (Ganae Music) :
Ok ça marche. Alors pour la petite histoire, Blue Crystal, a la base, j’ai composé un thème qui était plutôt… qui tirait un peu sur les sonorités électroniques, avec des pads, des trucs un peu planant. Et je me suis dit que j’essayerais bien de l’orchestrer de manière un peu symphonique quoi, et donc ça a donné ce truc la. Du coup c’est un morceau que j’aime beaucoup parce que j’ai pris vraiment beaucoup de plaisir a le faire. J’espère que vous prendrez autant de plaisir a l’écouter.

Dario :
C’était donc Blue Crystal, extrait de Pankapu. Donc maintenant Matthieu si t’es d’accord on va entamer les questions un peu plus techniques. Alors, pour commencer, est-ce que tu pourrais nous dire sur quels programmes tu travailles ta musique ?

Matthieu (Ganae Music) :
Moi je suis assez Mac, j’ai démarré par Garage Band, qui est le DAW gratuit de Mac.

Et j’ai évolué rapidement vers Logic, qui est un peu la suite parce que Mac ils ont eu l’intelligence de créer un programme gratuit, et du coup quand on est habitué après a la gymnastique technique, c’est beaucoup plus simple de passer sur Logic que de passer sur un autre système.

Dario :
Quand tu commences un morceau, justement, par quoi tu le commences ? Est-ce que tu commences a placer une suite d’accord? Est-ce que tu trouve d’abord la mélodie ? Quelle est ta première pierre ?

Matthieu (Ganae Music) :
Je dirais que la plupart du temps, comme je boss pour la musique a l’image, très souvent, quand j’ai une commande de musique, je demande le sentiment que le joueur ou la personne qui regarde, devra ressentir. Déjà ça va m’aider un petit peux pour trouver les harmonies.

Un truc tout bête qu’on peut dire, pour les compositeurs débutants, le mode Majeur, le mode Mineur, déjà ça peut être un point. Tu va pas mettre un truc hyper joyeux si c’est une scène ou tu as un personnage qui meurt, par exemple. Donc ça ça peut m’aider.

Donc d’abord je pars vraiment du ressentit et des désidératas de celui qui va me commander l’oeuvre. Ensuite, a partir de la, j’ai deux processus créatif je dirais. Le premier, effectivement, c’est que je peux essayé de trouver une suite d’accord qui convient bien, en sachant que je me suis rapidement rendu compte, comme je disais tout a l’heure, je suis un peu autodidacte sur l’orchestration, bon après j’ai lu des trucs bien surs, comme j’ai fait 20 ans de musiques, mais, finalement parfois le plus simple c’est le mieux ! C’est a dire que des fois je me suis pris la tête a chercher des trucs compliqué et tout, et ça sonnait pas quoi. Alors que des fois tu restes sur des accords très très simple et puis tu rajoute une mélodie dessus. Pour la plupart des chansons de variété c’est souvent les mêmes codes les mêmes grilles les mêmes enchaînement et heureusement parce qu’il n’y en a pas non plus des millions quoi. Donc je pars la dessus. C’est soit une suite d’accord sur lequel je vais greffer une mélodie, soit alors je pars sur une mélodie que j’ai en tete.

Ca peut aussi m’arriver, dernière possibilité mais beaucoup plus rare, très souvent je me met au piano et j’improvise. Tout d’un coup je chope un truc… Donc je suis pas du tout dans la théorisation dans ces cas la. Je chope un truc, je me dit « tiens, ça sonne bien » et je vois jusqu’où ça me mène. Et après, éventuellement je peux théoriser pour voir sur quels accords j’étais, etc. Donc je fonctionne un peu a l’instinct dans ces cas la.

Dario :
Maintenant une question qui revient souvent dans l’artistique, c’est…Comment fais-tu pour décider qu’une oeuvre est terminée? Qu’il n’y a plus rien a ajouter.

Matthieu (Ganae Music) :
Ce fameux problème du « jusqu’où on va » ?

Dario :
Voila !

Matthieu (Ganae Music) :
J’ai la chance de bosser en équipe déjà, c’est a dire que, dans l’équipe ou je boss on discute beaucoup, je renvoie des WIP (work in progress) au directeurs artistique. C’est lui qui va me dire, c’est bien, c’est pas assez bien. Donc en général on va dire je crée déjà la mélodie seule au piano. J’envoie au directeur artistique qui me dit si il est ok, et déjà je commence a produire une partie de l’oeuvre, c’est a dire le tout début, ou je crée l’ambiance on va dire. Si il me dit que c’est ok, je fini l’oeuvre tel que je l’avais écrite. Je lui renvoie pour validation.

La souvent il y’a plusieurs aller retour, il me dit par exemple « Non la y’a trop de caisse claire, c’est trop militaire, trop agressif, trop de trompette » etc. Et puis une fois qu’il m’a dit ça, je passe a la phase de polish on va dire. Donc la ça peut être très long parce que pour mixage et mastering je ne suis pas très formé a ça. C’est la ou je pèche le plus on va dire. Mixage ça va encore mais mastering je pèche le plus. Et du coup la ça peut me prendre beaucoup de temps et a quel moment on s’arrête ? Moi je m’arrête quand j’estime que c’est suffisamment bien mais des fois je pense que j’ai été trop loin. Des fois je reviens un peu en arrière.

Dario :
Quels conseils donnerais-tu a ceux qui veulent se lancer dans la composition assistée par ordinateur ? (MAO)

Matthieu (Ganae Music) :
Si jamais je pouvais donner des conseils bien sur, ce serait a mon échelle et encore une fois je suis un jeune professionnel, c’est pas mon métier uniquement et comme je suis assez autodidacte il faut prendre avec des pincettes ce que je vais proposer. Déjà moi ce qui m’a aider beaucoup c’est d’être sur un outil et d’essayer de me former a l’outils. Par exemple, pour faire un peu de pub , moi je travail sous Logic, j’ai fait une formation avec le site Elephorm, un site de formation en vidéo qui sont très bien, notamment celle de Logic. Donc en fait, j’ai vraiment essayé de perfectionner ma maîtrise de l’outils technique. Pourquoi c’est important ? Parce que ça fait déjà gagner beaucoup de temps, dans la production. Et en plus ça permet d’avoir un aperçu de ce qu’on peut faire a partir de l’outils, de ce qu’on peut faire en générale en production musicale. En tout cas en MAO. Donc, première chose choisir son outils et essayé de le maîtriser.

La deuxième démarche pour les jeunes compositeurs c’est de maîtriser leurs bases de samples et de midi. Je pense que ça peut être pas mal. Et puis après le troisième truc, c’est déjà de se faire plaisir. S’éclater en faisant de la musique, je pense que c’est important, et puis, aller sur les sites qui donnent des aides aux débutants comme par exemple compositeur.org. Je trouve que c’est vraiment un forum intéressant car on peut discuter sur tout, il n’y a pas de règlement de compte comme on peut trouver sur d’autres sites, ou des gens viennent parfois rabaisser les débutants. La il y’a des grands compositeurs qui peuvent venir vous parler comme si il vous connaissait quoi ,c’est vraiment top. Se faire plaisir, lire, se former en permanence. Voila. Moi c’est comme ça que je verrai le truc, mais encore une fois, je suis vraiment jeune débutant donc je me permettrais pas non plus…

Dario :
Ok ! Et bien écoute je te remercie d’avoir accepté cette interview et d’avoir partagé autant de conseils avec nous.

Matthieu (Ganae Music) :
Merci a toi !

Dario :
En plus t’es dans un domaine un peux particulier donc je pense que ça va vraiment intéresser pas mal de gens.

Matthieu (Ganae Music) :
C’est avec plaisir !

Dario :
Pour ceux qui souhaitent te contacter, contacter Ganae Music ?

Matthieu (Ganae Music) :
Je suis a disposition si besoin, tu peux mettre mon mail ici.
(Pour contactez Ganae Music : ganae.music@gmail.com)

Dario :
Je te propose d’écouter un des sons que j’ai découvert sur ton soundcloud. J’ai adoré. En fait je suis un grand fan de Street Fighter 2 et… Quand j’ai vu ce tribute, j’ai… mis le volume a fond chez moi, c’était un grand moment de nostalgie, j’ai adoré. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur la création de ce morceau ?

Matthieu (Ganae Music) :
En fait, il y’a un petit truc particulier qu’on entend pas forcement la première fois. C’est avec ce titre la que j’ai réussis a rentrer dans la communauté OverClocked Remix. En fait le principe de cette communauté, comme je l’expliquais, c’est qu’on fait des remixes donc on modifie un peu les œuvres. Et une fois qu’on a une oeuvre qui nos plait, on peut la soumettre a des juges qui vont décider ou non si ils mettent leur tampons dessus. Et depuis 15 ans en fait, ils produisent, un titre tout les 2 ou 3 jours. Souvent c’est des titres de grandes qualités donc quand on poste la dedans , on a un peux les chocottes parce qu’on se dit qu’il attendent une certaine qualité technique et sonore. Donc en fait, c’est une grande fierté pour moi d’y être arrivé parce qu’au moins je fais partie de la petite communauté. Et surtout, ce que j’ai voulu faire dans cette oeuvre, si les gens veulent aller écouter avant les thèmes de Guile et Ryu, quand j’ai écouté les deux en parallèle je me suis dit en fait ces deux thèmes se ressemblent, est ce que c’est pas possible de les mixer ensemble. J’ai essayé de faire ce mixage dans le projet. Alors il y’a quelques petites erreurs, au niveau mastering et mixage a certains endroit, mais c’est une des premières œuvres que j’ai faites et qui me parait la plus complète. Et donc voila j’espère que vous apprécierez en tout cas je te remercie parce que cette oeuvre, vraiment j’en ai sué pour faire quelques choses de bien.

Dario :
On s’écoute ça tout de suite ! Encore merci a toi pour ces précieux conseils que tu nous a donné !

Matthieu (Ganae Music) :
Ca marche !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar