Comment faire de l’electro ? (Partie 1 – La mélodie)

comment faire des melodies electro

Salut a tous !

J’inaugure une nouvelle série d’article qui va traiter de la musique electro.

Si on veut faire les choses sérieusement, il n’est évidemment pas possible d’aborder ce sujet en un seul article ou une seule vidéo, c’est la raison pour laquelle j’ai préféré proposer une série.

Si vous débutez dans la musique, je vais vous donner un maximum de conseils pour vous aider a composer votre premier morceau electro.

Quels VSTs utiliser ?

Je commence par une bonne nouvelle; Trouver des sonorités pour composer un morceau electro n’est pas vraiment un problème. Énormément de vst ayant été prévu pour ce genre musicale au départ, on peut utiliser aussi bien les VSTs natifs des DAWs que ceux qu’on utilisent habituellement.

Serum, Sytrus, Nexus, Omnisphere, Kontakt, Massive etc. tous pourront convenir !

Comment créer une bonne mélodie electro ?

La mélodie est assurément un des éléments les plus importants de votre morceau , il est donc important d’apporter un soin particulier a sa composition.

Conseil : Beaucoup de beatmaker aiment démarrer la création d’un morceau par une suite d’accord. Je vous recommande au contraire de commencer par la création de la mélodie. Déjà parce que le fait d’intégrer une suite d’accord a tout les morceaux n’est pas forcément une bonne idée. Celle ci ramène systématique un coté très chargé en harmonique qui n’est pas forcément souhaitable dans tout les morceaux.

Je vous recommande donc de d’abord vous concentrer sur la création de la mélodie, que vous pourrez toujours, si besoin, intégré dans une suite d’accord. Je pense que fonctionner dans cet ordre offre plus de possibilité.

Choisir une sonorité qui vous inspire

Créer une mélodie, c’est créer une émotion. Si vous utilisez une sonorité qui ne vous inspire pas, vous risquez de passer énormément de temps pour créer votre mélodie. Donc n’hésitez a prendre le temps de faire défiler les presets de vos VSTs favoris jusqu’à trouver la sonorité qui va vous donner envie.

Lorsque vous allez commencer a créer la mélodie, gardez a l’esprit que le plus important c »est de créer une émotion. Et cette émotion n’est pas forcément question de complexité !! Il est possible de faire quelques choses de très marquant avec moins de 4 notes. Ne tombez pas le piège d’en faire trop. Le génie de l’efficacité se cache dans la simplicité.

Attention au rythme de ta mélodie !

Lorsque l’on crée une mélodie, il faut l’envisager sur deux aspects. L’aspect mélodique et l’aspect rythmique. Souvent, quand on débute, on se concentre sur les notes qui sont jouées, et on délaisse un peu l’aspect rythmique, alors qu’il est tout aussi important (peut être même plus encore) que l’aspect mélodique.

Une bonne astuce si tu débutes, c’est de commencer par essayer de trouver une rythmique intéressante en utilisant par exemple tes mains pour tapoter quelques choses. Une fois que tu penses tenir un rythme intéressante, tu places la note DO sur ton piano roll a chaque fois qu’une note doit joué. Ensuite seulement, tu essayes de modifier ces DO pour construire une mélodie. De cette façon tu t’assures que ta mélodie sera au moins construite sur une base rythmique intéressante, cohérente.

Dans ma formation Infinite Mélody (Cours 14 vidéos 3) je viens justement d’ajouter une méthode personnel qui permet d’improviser des mélodies facilement sur un clavier midi ou un piano. Elle te permettra de casser la peur de faire des fausses notes et d’enfin t’éclater en improvisant des mélodies éfficace.

Soucis du détails et derniers ajustements

Lorsque tu penses tenir une mélodie intéressante, je te recommande de noter le preset que tu as utilisé, et d’essayer de voir si une autre sonorité ne pourrait pas fonctionner encore mieux. Il arrive souvent qu’en fonction de ce qu’on a joué, changer de preset s’avère judicieux.

Je te propose aussi d’apporter un soin particulier au silence contenu dans ta mélodie. C’est un point souvent mis de coté quand on débute et pourtant. Le fait de raccourcir une note, pour accentuer l’énergie sur la note suivante, c’est vraiment quelques choses qui fait une différence.

Enfin, pose toi la question de savoir si dans la mélodie que tu viens de composer, il n’y a pas des notes superflues. Il est important de chercher a ne laisser que l’essentiel, le nécessaire. Toutes notes superflue viendra diminuer l’efficacité de ta mélodie.

Comment savoir si une mélodie est vraiment éfficace ?

Fait une pause. Attend 10 minutes sans re écouter ton morceau. Te souvient-tu de sa mélodie ? Es-tu capable de la chantonner ? Si la réponse est non, il est probable que l’alchimie n’a pas vraiment fonctionné. C’est une méthode simple mais je trouve que ça permet de se faire une bonne idée sur le coté prégnant ou non d’une mélodie.

Discord

guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Laztuconnaislesbailsdemaladementaltoimemetusais
Laztuconnaislesbailsdemaladementaltoimemetusais
2 mois il y a

Moi jdit faut faire un Patrick Sébastien type beat 🤘🔥