Comment sampler un instrument réel ?

harmonica

Vous avez une vieille guitare qui traîne au grenier, et vous aimeriez lui donner une seconde vie a travers la MAO ? C’est possible! Il suffit de la sampler ! Voici comment procéder :

Pour sampler un instrument réel, vous avez besoin :

  1. D’un instrument (lol)
  2. D’un micro pour capturer le son
  3. D’un logiciel de capture audio (par exemple Samplitude)
  4. Du plugin Antares Auto tune pour corriger les notes
  5. De Fl-Studio

L’idée, ça va être d’enregistrer plusieurs notes avec votre micro et votre instrument. Ensuite, vous allez découper et isoler chaque note, et la corriger, l’ajuster, grâce au plugin auto tune, qui ne sert pas qu’a faire chanter juste des casseroles, contrairement aux idées reçues. Haha

Une fois vos différents échantillons ajusté, ouvrez Fl-Studio, ainsi que Direct-Wave sur une pattern. C’est dans ce dernier que vous allez devoir faire glisser vos petits échantillons un a un, afin de les assigner a une note de clavier. Vous pourrez, de cette façon, les contrôler dans le piano roll ou avec votre clavier midi.

L’idée, c’est d’avoir un maximum de note enregistrée grâce a votre instrument réel. Direct-Wave peut calculer toute les notes dont vous aurez besoin, néanmoins, le rendu obtenu par ce calcul diffère vraiment de ce que vous obtiendrez avec votre instrument, c’est la raison pour laquelle il est recommandé de l’utiliser le moins possible.

Une fois votre instrument samplé et prêt a l’emploie sur Direct-Wave, il ne vous reste plus qu’a l’assigner a une piste d’effet, ce qui vous permettra de corriger les petits problèmes sonores. Vous pouvez par exemple utiliser un equaliseur pour mettre en valeur ou atténuer certaines fréquences, voir pour supprimer le petit souffle qui pourrait être présent si vous avez utiliser un micro de mauvaise qualité.

N’hésitez pas a jouter de la reverb, du délay, les possibilités sont illimitées et c’est l’occasion de repousser les limites de ce qui auraient été possible en utilisant votre instrument réel.

En MAO, tout est permis !

🙂

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar